Home

Mission

Contenu

Nouvelles

Qui sommes-nous

Liens

Forum

Harmonie mondiale comme garantie de la sécurité mondiale et le désarmement nucléaire ou: De la Liberté vers l'harmonie

Association pour l'Harmonie Globale (AHG)

LAHG est une o­nG internationale qui date de 2005. Elle englobe désormais plus de 300 associations membres de 48 pays et plus dun million de participants des collectifs de lAHG dans 80 pays.
Le Président fondateur de lAHG : Dr Leo Semashko
Adresse: 7/4-42 Rue Ho-Shi-Min, Saint-Pétersbourg, 194356, Russie
Téléphone: +7 (812) 513-38-63
Fax: +78125133863
Site web: www.peacefromharmony.org
Email: leo.semashko@gmail.com et tacvarthy@yahoo.com



Association pour l'Harmonie Globale (AHG)

Du 23 mai au 22juillet2009

======================================================

 

Culture de la paix par l'harmonie : Harmonie mondiale comme garantie de la sécurité mondiale et le désarmement nucléaire ou:

De la Liberté versl'harmonie

Projet pilote

par

Dr. Leo Semashko, chef de projet

avec 119 collaborateurs de lAHG de 34 pays

 

Les co-auteurs du projet.

 

De la Russie : 45

Leo Semashko, PhD.,

Président de lAssociation pur lHarmonie Globale,

Conseiller d'État de St Petersburg,

Directeur, Site Web international "Paix de l'harmonie",

Président du Comité Consultatif de l'IAEWP,

Auteur de la Tetrasociologie en tant que science sociale sur l'harmonie,

Directeur, Institut Public de Tetrasociologie,

Philosophe et Sociologue,

Auteur de plus de 200 publications scientifiques, y compris 12 livres,

Expérience pédagogique : 20 ans,

Membre de quatre organisations internationales.

Adresse : 7/4-42 Rue Ho-Shi-Minute, St Petersburg, 194356, Russie

Téléphone : +7 (812) 513-38-63

E-mail : leo44442006@yandex.ru

 

1.Andrei Arsenchuk, Ingénieur, St. Petersburg

2.Sergei Busoff, Professeur, St. Petersburg

3.Yuri Dorofeev, Économiste, St. Petersburg

4.Natalie Hramikhina, Srtiste- Styliste, St. Petersburg

5.Ivan Ivanov, Étudiant, St. Petersburg

6.Dimitry Ivashintsov, Professeur, St. Petersburg

7.Abram Jusfin, Professeur, St. Petersburg

8.Vladimir Kavtorin, Ecrivain, St. Petersburg

9.Andrei Semashko, Entrepreneur, St. Petersburg

10.Igor Shadkhan, Professeur, St. Petersburg

11.Alexei Shepel, Etudiant de 3e cycle, St. Petersburg

12.Natalie Sidorova, Journaliste, St. Petersburg

13.Genrih Skvortsov, Professeur, St. Petersburg

14.Grigory Toulchinsky, Professeur, St. Petersburg

15.Tamara Trushnikova, Professeur, St. Petersburg

16.Olga Ushakova, Psychologue, St. Petersburg

17.Svetlana Vetrova, Educateur et Poète, St. Petersburg

18.Alexandre Yuriev, Professeur, St. Petersburg

19.Talgat Akbashev, Professeur, Oufa

20.Valery Gergel, Professeur, Moskow

21.Nina Goncharova, Artiste, Novosibirsk

22.Alexandre Olshanski, Ecrivain, Moskow

23.Igor Prihodkin, Éducateur, Cheliabinsk

24.Alexandre Semashko, Économiste, Kaluga

25.Petr Semashko, Juriste, Kaluga

26.Andrei Smirnov, Professeur, Novgorod

27.Nikolay Strelkov, Homme daffaire, Ulianovsk

28.Tatiana Tselutina, Dr. Sociologie, Belgorod

29.Vadim Trifanov, Dr., Mathématicien, St. Petersburg

30.Peter Sergienko, Mathématicien, Serpuhov

31.Basilic Smirnov, Dr., Historien, Novgorod

 

Nouveaux :

32.Lucy Alferova, Enseignant, Chelyabinsk,

33.Anna Butkevich, Espérantiste, St. Petersburg

34.Vladimir Zakharov, Physicien, St. Petersburg

35.Vucheslav Ivanov, Espérantiste, St. Petersburg

36.Maxime Kazakov, Économiste, St. Petersburg

37.Vainqueur Lebedinsky, Ingénieur, Moscou

38.Eugenie Polishuk, Linguiste, St. Petersburg

39.Natalie Potapova, Traducteur, St. Petersburg

40.Tatiana Statevich, Sociologue, St. Petersburg

41.Vladimir Strelkov, Ouvrier, Moscou

42.Gulnara Valiulina, Traducteur, St. Petersburg

43.Eduard Shultz, Physicien, St. Petersburg

44.Alexandra Prokudina, Musicien, St. Petersburg

 

D'autres pays : 75

1.Dr. Ghassan Abdallah, Palestine

2.Prof. Ada Aharoni, Israël

3.Dr. Maria Cristina Azcona, Argentine

4.Prof. Reimon Bachika, Japon

5.Prof. Ammar Banni, Algérie

6.M. Jean Basabose, Éducateur, Rwanda

7.Dr. Tholana Chakravarthy, Inde

8.Dr. Renato Corsetti, Italie

9.Dr. Guy Crequie, Poète et Philosophe, France

10.Rosa Dalmiglio, Directeur de lArt Interculturel de la Paix, Italie

11.Dr. Martha Ross DeWitt, Etats-Unis

12.Prof. John W. Forje, Cameroun

13.Dr. Mona Gamal-Gamal-El Dina, France

14.Dr. Stephen Gill, Poète et Ecrivain, Canada

15.Prof.. Ananta Giri, Inde

16.Prof. Will Hoonaard, Canada

17.Takis Ioannides, Poète et Ecrivain, Grèce

18.Ion-Marius de Tatomir, Poète et Ecrivain, Roumanie

19.Muhammad Iqbal, Poète et Ecrivain, Pakistan

20.Prof. Ernesto Kahan, Israël

21.Helene F. Klingberg, Poète et Ecrivain, Norvège

22.Dr. Dimitris P. Kraniotis, Grèce

23.Dr. Rose seigneur, Poète et Ecrivain, Etats-Unis

24.Prof. Charles Mercieca, Etats-Unis

25.Dr. Nina Meyerhof, Etats-Unis

26.Kae Morii, Poète et Ecrivain, Japon

27.Prof. Matjaž Mulej, Slovénie

28.SUSAna Roberts, Poète et Ecrivain, Argentine

29.Dr. Maitreyee Roy, Inde

30.Dr. Bernard Scott, Angleterre

31.Prof. Rudolf Siebert, Etats-Unis

32.Lisse de David, Poète et Ecrivain, Angleterre

33.Claude Veziau, Compositeur, Canada

34.Robert M.Weir, Ecrivain, Etats-Unis

35.Prof. Jiang Yimin, Chine

36.Prof. Alexey Stakhov, Canada

37.Prof. Edward Soroko, Biélorussie

38.Directeur, Rama Narayana, Inde

39.Poèt, Taki Yuriko, Japon

40.Prof. Patricia Rife, PhD., Etats-Unis

41.Dr. Lana Yang, MBA, Etats-Unis

42.Dr. Laj Utreja, Etats-Unis

43.Dr. Leonid Beluy, Académicien, Ukraine

44.LA RDA. Prof. Monsieur Varant Seropian, Liban

45.Héli Habyarimana, Etudiant de 3e cycle, Rwanda

 

Nouveaux :

46.Mohamed Attah, Conciliateur, Nigeria

47.Dr. Sun Dongrong, Chine

48.Dr. Mohamed Elmontassir, Maroc

49.Prof. Jean Faullimmel, France

50.Wolfgang Fischer, Philosophe, Allemagne

51.Lama Gangchen, Conciliateur, Italie

52.Dr. Noor Gillani, Etats-Unis

53.Jean Hareremana, Conciliateur, Burundi

54.Dr. François Houtart, Belgique

55.Prof. Tarek Heggy, Egypte

56.Carol Hiltner, Conciliateur, Etats-Unis

57.Albert Kunihira, Conciliateur, Ouganda

58.Dr. Evelin Lindner, Norvège

59.Prof. Francisco Matos, Brésil

60.Dr. Arlester McBride, Etats-Unis

61.M.Ed. Alexandre Mercieca, Etats-Unis

62.Prof. Terrence Paupp, Etats-Unis

63.Dr. Surya Nath Prasad, Inde

64.Dr. Mazin Qumsiyeh, Etats-Unis

65.Dr. Steve Rajan, Malaisie

66.Prof. James T. Ranney, Etats-Unis

67.Eyal Raviv, Conciliateur, Israël

68.Prof.. RamKrishna Singh, Inde

69.Dr. Dalia Steiner, Israël

70.Dr. Yehuda Stolov, Israël

71.M. Lee Jon Young, Journaliste, Corée du Sud

72.Prof. Rene Wadlow, France

73.Dr. Mike Whitty, Etats-Unis

74.Cori Wielenga, Conciliateur, Afrique du Sud

75.Dr. Zhai Zhenjie, Chine

 

34 Pays des Co-auteurs :

1.L'Algérie - 1

2.L'Argentine 2

3.La Belgique - 1

4.Le Brésil 1

5.La Biélorussie - 1

6.Le Burundi - 1

7.Le Cameroun -1

8.Le Canada - 3

9.La Chine 5

10.L'Egypte - 1

11.L'Angleterre - 2

12.La France 4

13.L'Allemagne - 1

14.La Grèce 2

15.L'Inde - 6

16.L'Israël - 8

17.L'Italie 3

18.Le Liban 1

19.La Malaisie - 1

20.Le Maroc - 1

21.Le Nigeria - 1

22.Le Japon 3

23.La Norvège - 3

24.Le Pakistan - 2

25.La Palestine -2

26.La Roumanie - 2

27.La Russie - 54

28.Le Rwanda - 2

29.La Slovénie 1

30.L'Afrique du Sud - 1

31.La Corée du Sud 2

32.L'Ouganda - 1

33.L'Ukraine -3

34.Les Etats-Unis 17

 

Approuvé par le Conseil dadministration, le Comité Consultatif honorifique et la Direction générale de l'Association pour lHarmonie Globale, le 26 mai2009

 

Publications du projet :

    Russian

    English

    Spanish

    French

    Romanian

    Japanese

Copyright 2009 Association pour lHarmonie Globale

Copyright 2009 Leo Semashko

 

Le projet exprime lune des opinions de la société civile mondiale et est destiné à:

1. Le Président Obama et le gouvernement des Etats-Unis

2.Le Président Medvedev et le gouvernement de la Russie

3. La Commission de maintien de la paix et le bureau dintervention de l'ONU

4. La Fédération des scientifiques américains (FSA)

5. Les Organisations pacifistes

6. Les Mass media

 

Table des matières

 

Avant-propos

1.Conceptaméricainde désarmement nucléaire comme point de départ du changement mondial vers l'harmonie mondiale

2.Discours du Président Obamaà Prague le 5 avril : De la liberté à l'harmonie

3.Résultat : Désarmement nucléaire comme préalable à l'harmonie internationale

4.Principales résolutions du rapport de la FSA et la NRDC : "De la Countre-force à la dissuasion minimaleNouvelle politique nucléaire vers lélimination des armes nucléaires "

5.Importancedu désarmement nucléaire au changement qualitatifdu Mouvement pour la paix mondiale sur base de lharmonie mondiale.

Les problèmes ne peuvent pas être résolus par le même niveau de pensée qui les a créés

--- Albert Einstein

 

Il n'y a rien de plus pratique qu'une bonne théorie

----Ludwig Boltzmann

 

Nous devons décaler la course aux armements dans une course à la paix

--- Roi De Martin Luther, Jr.

 

Le destin humain sera ce que nous faisons de lui

--- Barack Obama

 

Nous pouvons et devrions rendre le destin humain harmonieux

--- Lion Semashko

 

Nous avons besoin d'une autre définition de la croissance, le développement, la prospérité, la civilisation et la sécurité

--- François Houtart

 

Avant-propos

L'Association pour lHarmonie Globale (AHG), depuis sa création en 2005, s'est concentrée sur l'idée de la culture de la paix harmonieuseégalement énoncée en "culture de paix par l'harmonie." Ce concepta été introduit en 1999 par le Prof. Ada Aharoni, fondateur du Forum International pour la Littérature et la Culture de la Paix (FILCP [ 1 ]. Dr. Leo Semashko, fondateur de lAHG, a invité Ada Aharonià êtrel'un des membres fondateurs du site Web :Nouvelle culture de paix de l'harmonie etla priorité es 'enfants [ 2 ]. L'établissement du Site Web "Paix de l'harmonie" le 15 février 2005,a marqué la naissance de fait de lAHG.

 

La missionde lAHG consiste à la mise en application de divers projets de l'harmonie mondiale en vue douvrir la voie à la civilisation harmonieuseet la paix harmonieuse au delà de la guerreetde la course aux armements.LAHG a créé 17projets de l'harmonie mondiale dans les quatre derniers années et plus. Chacun deux, peut-êtreexcepté le Projet des Mathématiques de l'Harmonie, est orienté au développement de la culture de paix harmonieuse, l'harmonie sociale mondiale, ou,simplement, l'harmonie. Ce concept mène à la compréhension de la causalité et le caractère indestructible de la paix mondiale harmonieuse, qui est identique à l'harmonie mondiale et vice versa.

 

La culture de paix harmonieuseest entièrement présentée dans les projets de lAHG suivants:

1. Faire des enfants une priorité dans le monde : Mai 2005

2. Calendrier de lEre Harmonieuse : Janvier 2006

3.Grande Charte de lHarmonie : Décembre 2006

4. Académie de lHarmonie/de Paix et Education Générale Harmonieuse: Mai 2007

5. Russie-Géorgie : Harmonisation par lEducationque par la Militarisation : Août 2008.

 

Ces projetssont baséssur les fondements de la Tetrasociologie [ 3 ], qui est une science de l'harmoniesocialeaux niveaux national et international aussi bien quel'harmonie individuelle. L'idée de la culture de paix harmonieuse est fondamentalement reliée à la théorie de la paix harmonieuse au sein de cette science. Le concept de la paix harmonieuse a été développé et largement utilisé dans les précédents projets de lAHG. Ainsi, dans le présent projet, nous ne répéterons pas de nouveau cette théorie, mais nous la transformons aux nouvelles possibilités de désarmement nucléaire,tel que signalé par le Présidentdes Etats-UnisBarackObama en avril 2009.

 

L'idée principale du projet vient de la comparaison et lopposition entre larmement nation ou régional et le désarmement global,avec l'accent sur le caractère qualitativement différent de ce dernier.Le désarmement mondial exige unevision et une pensée toutes nouvelles, comme la écrit Albert Einstein, et une nouvelle appréciation de la nouvelle valeur d'union de l'harmonie mondiale comme garantie absolue du désarmement. L'harmonie mondiale n'est ni une chimère ni une fausse invention. C'est un faitmondialet, spécifiquement, de n'importe quelle culture nationale.En fait,l'harmonieappartientà toutes lesreligions du monde : le Christianisme, l'Islam, le Bouddhisme, et tous ceux qui proclamentDieu comme créateur de l'harmonie mondiale.L'harmonie mondiale a été au centrede la philosophie et la scienceau monde pour des milliers d'années ; o­n le trouvedans les mystères des prêtres égyptiens,dansles manuscrits dHomer, Pythagore, Confucius, Lao-Tszy,etdes centaines depenseursles plus éminents de l'humanitédans tous lespays, continents,et civilisations.

 

L'histoire et la science moderne de l'harmonie mondiale sont présentées dans la Grande Charte de lHarmonie de lAHG 2006 [ 4 ]. Cependant, tout récemment en 2009, après le discours du Président Obama à Pragueau sujetde la grande initiative américaine * de zéro nucléaire, l'idée de l'harmonie mondiale a reçuune puissante impulsiontransformative passant d'être un fait culturel important, mais marginal, à une valeur préférée pour l'humanité moderne. C'est cela qui nous a amenés au seuilde la civilisation harmonieuse. Et notre projet -L'harmonie mondiale comme garantie nécessaire pour la sécurité du monde et le désarmement nucléaire se consacre à cette idée.

 

* Les auteurs du projet de lAHG distinguent des notions et des termes suivants :

1. Linitiativeofficielle (de jure) de désarmement nucléaireest une expressiontrouvée dans le rapport conjoint du Présidentrusse Medvedev et le PrésidentObama des Etats-Unis le 1er avril2009, [ 5]à Londreset concerne les deux pays ;

2. "L'initiativepourle désarmement nucléaire de fait"est une expressiontrouvée dans les instructions du Président Obama en début 2009et dansle rapport correspondant de la Fédération des Scientifiques Américain (FSA) publié le 8 avril 2009 ;

3. "Le concept de désarmement nucléaire"est une expressiontrouvée dans le discours du Président Obamale 5 avril 2009,à Prague : la priorité de ce concept concerne les Etats-Unis. Le concept de désarmement nucléaire est le noyau et la clef de l'initiative correspondante.

 

Le contenu initial du projet en cours inclut neuf articles et futdeux fois aussi long. Cette variante de projet se limite aux cinq premiers articles les plus critiques. Cependant, le besoin d'une comparaison plus détaillée et plus systématique de l'harmonie mondiale et la culture de paix harmonieuse avec la culture de paix traditionnelle est exprimé dans d'autres textes de lAHG.

 

1. Concept américain de désarmement nucléaire comme point de départ du changement mondial vers l'harmonie mondiale

 

Le 5 avril 2009, à Prague, le Président Obama a fait un grand discours dans lequel il a présenté le concept gouvernemental de désarmement nucléaire ou " zéro nucléaire" au 21ème siècle. Ce concept estd'importance historique mondiale parce quil envisage,pour la première fois dans l'histoire, un processus humain au désarmement nucléaire mondial.Le Zéro nucléairepermet la vision de l'harmonie mondiale comme sa garantie universelle.

 

Le monde connaît des changements dans quelques pays versl'harmonie nationale, par exemple, la Chine, le Singapour, la Tunisie, et la Malaisie. Le monde connaît le changementau sein de l'Union Européenne vers l'harmonie régionale. Pourtant le monde ne connaît pas encore de changementvers lharmonie mondiale.Heureusement, l'harmonie mondiale devient évidente loin de la gouvernance unipolaire vers celle multipolaire et multicentrique dans lesquelles régions, avecle processus de régionalisation,elle supplante le vieux modede lhégémonie centrée sur le moi - ou le nous.[ 6 ].

 

Le concept américain de désarmement nucléaire, comme présentéen avril 2009,estle premier pas de l'humanitésur le chemin qui mènerale changement du monde à l'harmonie mondiale. Et, juste commele désarmement nucléaire est une idée globale,il est clair que seulement l'harmonie mondiale soit capable de garantir sa réalisation. L'initiative américaine est un nouvel indicateur puissant de la transformation moderne de l'humanité de la civilisation industrielle à la civilisation harmonieuse. LAHG a visionnéun tel transfertdès2005 et a commencé sa justification théoriqueà ce moment-là, l'apposantplutarddansla Grande Charte de lHarmonieen 2006.

 

En vue destimer les avantages fondamentaux du concept américain de désarmement nucléaire et comprendre ses problèmes, nous projetons analyser sous peu deux documents :

1. Le discours du Président Obama à Prague, le 5avril 2009 [ 7 ], et

2. Le rapport de la Fédération des Scientifiques Américains (FSA) et le Conseil de la Défense des Ressources Naturelles (CDRN) intutilé "De l'opposition à la contrainte minimum : la nouvelle politique nucléaire en voie de labolition de l'arme nucléaire "[ 8 ], publiée le 8 avril 2009,qui lance un appel aux changements fondamentaux de la planification de guerre nucléaire des Etats -Unis.

 

2. Discoursdu Président Obama à Prague le 5 avril : De la liberté à l'harmonie

Ce discours marque un tournant sur le chemin dune nouvelle époque de l'harmonie mondiale et la civilisation harmonieuse. En tant que perspective nationale, elle est apparue pour la première fois en 2006 lorsque la Chinedéclara son objectif de construire une société d'harmonie sociale" et dépeignit son essor comme un "essor paisible, "contrairement à lessor hégémonique. En 2009, le discours du Président Obama a marqué ce tournantpour le désarmement nucléaire sur léchelle mondiale. Comme principe directeur planétaire, le désarmement nucléaire représente un changement vers l'harmonie mondiale. En vue de son accomplissement, le désarmement nucléaire a besoin de lharmonie mondiale et reste impossible sans elle. C'est pourquoi le discours du Président Obama à Prague comme premier signe de l'harmonie mondiale sous forme du concept de désarmement nucléaire mérite l'analyse la plus minutieuse et le commentaire détaillé de lAHG. De son discours, nous avons choisi 20 citations principales suivantes, qui sont suivies de quelques commentaires :

 

1. "Nous sommes ici aujourd'hui parce qu'assez de personnes o­nt ignoré les voix qui leur o­nt dit que le monde ne pourrait pas changer."

 

Commentaire : En vue de surmonter le scepticisme de beaucoup de gensquinont aucune confiance dansla possibilité de changement du monde, une nouvelle valeur positive du monde est nécessaire. L'harmonie sociale globale, ou simplement l'harmonie, devient une telle valeur mondiale. C'est la valeur qui donnerala survie de l'humanité, son développement durable, et la prospérité avec toute sa diversité culturelle au 21ème siècle. L'importance primordiale de cette valeur, et son contenu, sont présentésen détaildans la Grande Charte dHarmonie de lAHG [ 9 ]. Le Président Obama ignore les voix de ceux qui ne font pas confiance au changement du monde. LAHG ignoreégalement les voix de ceux qui nont pas confiance dans le changement harmonieux du monde ou l'harmonie mondiale.

 

2. "La gouvernance morale est plus puissante que n'importe quelle arme. "

 

Commentaire : Au 21ème siècle, la gouvernance morale peut être plus puissante que n'importe quelle arme seulement aux dépens d'une nouvelle, puissante valeur prioritaire. Une telle valeur morale et sociale est lharmonie. Par conséquent la gouvernance morale et sociale au 21ème siècle consiste en la compréhension scientifique de la prioritéd'harmonie etsonavancementdansla vie.

 

3. "Maintenant cette génération notre génération ne peut pas encore se tenir. Nous, aussi, avons un choix à faire. Puisque le monde est devenu moins divisé, il est devenu interconnecté davantage. De plus, nous avons connu des événements qui dépassent de loin notre capacité de contrôle léconomie mondiale en crise, le changement climatique, les dangers persistants de vieux conflits, les nouvelles menaces, et la diffusion des armes catastrophiques."

 

Commentaire : Notre incapacité de contrôler de nouvelles menaces et résoudre de vieux conflits est un signe clair de l'inadéquation de vieilles valeurs,une vieille voie de pensée et son paradigme. La globalisation exige le choix et l'introduction d'une nouvelle valeurpour le monde interconnecté ; l'harmonie. La globalisation exigeégalement une nouvelle manière harmonieusede penser, qui avance au même rythme que les événements plutôt quetraîner derrière eux. La liberté est une valeur prioritaire et un paradigme du vieux monde divisé, alors quel'harmonie est une valeur prioritaire et un paradigme du nouveau monde interconnecté. La liberté traîne derrière les événements,alors que l'harmonie les devance.Comme la prouvé le 20ème siècle,la liberté ne peut pas contrôler ni empêcher les menaces. Au contraire, l'harmonie est capable de les contrôleret les prévenir; l'harmonie est capablede montrer la nouvelle pensée, ses paradigmes et ses projets.

 

4. "Aucun de ces défis ne peut être résolu rapidement ou facilement. Mais tous exigent que nous nous écoutions lun lautre et oeuvrions ensemble ; que nous focalisions sur nos intérêts communs, pas sur des différences occasionnelles ; et que nous réaffirmions nos valeurs partagées, qui sont plus fortes que n'importe quelle force qui pourrait nous conduire outre. C'est le travail que nous devons accomplir. C'est le travail que je suis venu commencer en Europe. En vue de redynamiser notre prospérité, nous avons besoin d'action coordonnée sans frontières. "

 

Commentaire : Plus de 20 fois,le Président Obama a mentionné les mots "ensemble", "des intérêts communs", "des valeurs partagées", "sans frontières", "sécurité commune", "sûreté globale", '"coopération" etdautres termes similaires.Ces mots et concepts soulignent la différence qualitative entre le désarmement et l'armement. Dans la mesure où l'armement est un processus national, individuel, spontané et non contrôlé, le désarmement est essentiellement à un autre niveau :le désarmementpeut être fait seulement sur une base collective, globale, consciente , et contrôlée de la garantie et la valeur universelles sociales de la sécurité mondiale par l'harmonie mondiale.Sans ces conditions d'harmonie, le désarmementest impossible. En guise de processus essentiellement nouveau et global pour l'humanité, le désarmement exige une valeur globalecorrespondante etessentiellement nouvelle et forte: lharmonie, qui est capable de produire un intérêt véritablement commun et global dans le monde entier quidonnera le travail coordonné à travers des frontières.

 

5. "Maintenant, pour protéger notre planète. Je vous promets que dans cet effort global, les Etats-Unis sont prêts à prendre le devant En vue de promouvoir notre sécurité commune, nous devons renforcer notre alliance : L'OTAN lArticle V de l'OTAN le stipule clairement : Une attaque à lun est une attaque à tous. C'est une promesse pour notre temps, et pour toujours. Nous démontrons que les nations libres peuvent faire la cause commune au nom de notre sécurité commune. Mais aucune alliance ne peut oser se tenir toujours. Nous devonstravailler ensemble comme membres de l'OTANNous devons renforcer notre coopération entre nous, et avec d'autres nations et institutions à travers le monde, en vue de confronter les dangers qui ne connaissent aucune frontière. Et nous devons poursuivre des relations constructives avec la Russie sur des questions de souci commun."

 

Commentaire : En vue de garantir la sécurité mondiale à notre planète, il est nécessaire d'obtenir l'appui mondial, au delà de l'OTAN. Dans ces efforts, il est impossible de différencier entre "la sécurité commune" pour les alliés de lOTAN et "la sûreté globale" pour toutes les nations. Le désarmement nucléaire concerne tous les pays,sans exception, parce que n'importe quel pays peut potentiellement posséder l'arme nucléaire. Par conséquent, le désarmement nucléaire peut être effectif seulement si tous les pays sy conforment. Sous quelles conditions cela est-il possible ?

1. Si les Etats-Unis, en tant que chef de file du désarmement nucléaire, offrent sa garantie universelle, qui ne peut être que lharmonie mondiale.

2. Si les Etats-Unis et les alliésne retiennent pasla sécurité "pour eux-mêmes",mais l'offrent également "aux autres."La sécurité peut seulement être "une pour tous", sans exception ; autrement, c'est impossible. Les intérêts de la vraie "sûreté mondiale" sont la priorité par rapport "à la sécurité commune" pour l'OTAN et toutes les autres alliances. "La sécurité commune" n'existera pas si "la sûreté mondiale" manque.

 

6. "Maintenant, lune des questions sur laquelle jinsisterai aujourd'hui est fondamentale à la sécurité de nos nations et la paix du monde cest le futur des armes nucléaires au 21ème siècle. Aujourd'hui, la guerre froide a disparu,mais les milliers de ces armes n'ont pas. À un tour étrange de l'histoire, la menace de la guerre nucléaire mondiale est descendue, mais le risque d'une attaque nucléaire est monté. Plus de nations o­nt acquis ces armes. L'essai a continué. Le marché noir des secrets nucléaires et des matériaux nucléaires abonde. La technologie de construire une bombe sest répandue. Des terroristes sont déterminés à en acheter, construire,ou en voler une. Nos efforts de contenir ces dangers sont portés sur un régime global de la non-prolifération, mais pendant que plus de personnes et de nations violent les règles, nous pourrions atteindre le point où le centre ne peut pas se tenir."

 

Commentaire : Afin quun régime mondial de non-proliférationne soit pas violé par des personnes et des nations,afin que le risque d'une attaque nucléairese réduise à zéro, ce régimedevrait avoirune garantie universelle etefficacequi serait acceptable par toutes les nations. Seulement l'harmonie mondiale peut faire une tellegarantie. Aucune autre n'existe. Seulement l'harmonie mondiale peut unir les efforts de toutes les nations dans une direction du désarmement nucléaire et, alors, général, qui est une conséquence nécessaire du désarmement nucléaire. Ainsi la situation néchapperajamais au contrôle humain.

 

7. "Maintenant, faites comprendre cette préoccupation au peuple partout. Une arme nucléaire explosée dans une ville que ce soit New York ou Moscou, Islamabad ou Mumbai, Tokyoou Tel Aviv, Paris ou Prague pourrait tuer des centaines de milliers de personnes. Peu importe là où cela se produit, les conséquences à notre sûreté mondiale, notre sécurité, notre société, notre économie, et notre survie vont se manifester."

 

Commentaire : Celui-ci est un autre argument plus puissantde l'inséparabilité de la sécurité au niveau "global"et "commun".Juste comme la survie, la société,et l'économie de l'humanité sont globales, il en ainsi pour la sécurité etla sûreté globale. D'autre part, le Président Obama nous laisse voir :"si vous ne souhaitez pas vous brûler dans un feu nucléaire désarmez " et inclut ainsi la peur dans la base du concept de désarmement nucléaire.L'humanité se rappelle de la peur monstrueuse du bombardement nucléaire d'Hiroshima et Nagasaki en août 1945, qui a emportéles vies de 195, 000habitants. Ce bombardement est pris comme un crime contre l'humanité et "le génocide universel" : Ernesto Kahan et Taki Yuriko [ 10 ]. Par conséquent,larme nucléaire, indépendamment de qui la possède nations ou terroristes condamne ses propriétaires au crime contre l'humanité et au génocide. L'arme nucléaire elle-même est un crime. Cependant, quoiquela crainte etla possession effective des armes nucléairescriminellessoient des stimulus négatifs assez fortspour la liquidationde ces dernières, ces facteursne peuvent pas remplacer le stimuluspositif puissantque l'harmonie mondiale offreafindu zéro nucléaire etla perspectiveglobaled'harmonie qui suivra. L'harmonie mondiale,comme finalité et garantie du monde sans armes nucléaires, doitêtre acceptée comme base de ce concept.

 

8. "Certains prétendent que la diffusion de ces armes ne peut être ni arrêtée ni contrôlée que nous sommes condamnés à vivre dans un monde où plusieurs nations et plusieurs personnes possèdent ces néfastes outils de destruction. Un tel fatalisme est un danger mortel, parce que si nous croyons que la diffusion des armes nucléaires est inévitable, alors d'une manière quelconque nous admettons volontiers que l'utilisation de ces armes nucléaires est aussi inévitable."

 

Commentaire : Pourquoi est-ce qu'un tel fatalisme existe aujourd'hui ? Pourquoi "plusieurs nations et plusieurs personnes" aspirent-elles à posséder "ces outils néfastes de destruction ? " Parce que la liberté négative correspondante existe : C'est-à-dire que, parce quequelques nations sont libres davoir des armes nucléaires, d'autres nations sont également libres de les posséder afin de se protéger contrela menace des premières nations ; dautant plus que la liberté positive dans la paix et la sûreté mondiale est absente ; et que l'alternative de l'harmonie mondiale est absente. Seulement cette alternative est capable de promouvoir le fondement de la vie dans un contexte de paix durable et la promesse véritable de la sûreté globale.

9. "Juste comme nous nous sommes battus pour la liberté au 20ème siècle, nous devons lutter ensemble et partout pour le droit des personnes de vivre librement hors de la crainte au 21ème siècle. Et sagissant de la puissance nucléaireles Etats-Unis o­nt la responsabilité morale d'agir. Nous ne pouvons pas réussir seuls à cet effort, mais nous pouvons prendre le devant, nous pouvons commencer."

 

Commentaire :Pour vivre librement hors de la crainte au 21ème siècle, il est nécessaire de vivre en harmonie. Les premières victimes de la bombe atomique furent les habitants d'Hiroshima et Nagasaki. Le Japon a éprouvé la pleine horreur des armes nucléaires. Les Etats-Unis o­nt actuellement compris et reconnu la responsabilité morale du désarmement nucléaire. Ceci reflète une dette des Etats-Unis. Cependant, si le désarmement nucléaire ne peut pas être réalisé seul, alors comment et que pouvons nous faire et nous unir "enfin de nous tenir ensemble et vivre libres hors de la crainte ? " Une seule liberté n'est pas ici suffisante. Seulement l'harmonie mondiale, qui est acceptable et nécessaire à toutes les nations sans exception, peut les unir. Avec la fin de la relation de dominance, le monde a commencé à prendre la multipolarité, quiest impossible sans harmonie mondiale. Aujourd'hui, la question est de comment les Etats-Unis puissent unir toutes les nations sous l'égide de l'harmonie mondiale sinous voulons mener le désarmement nucléaire mondial? Pour commencer, les Etats-Unis devront reconnaître la réalité de notre émergente ère post-hégémonique ou lépoque de la globalisation dharmonie [11] qui mettent le point sur lharmonie et la coopération en tant que ses valeurs centrales. Seulement la reconnaissance de l'harmonie mondiale permettra aux Etats-Unis d'exécuter la responsabilité morale et la mission directrice dans le désarmement nucléaire et sa réussite.

 

10. "Aujourd'hui, j'énonce clairement et avec convictionlengagement des Etats- Unis de rechercher la paix et la sécurité d'un monde sans armes nucléaires. Je ne suis pas naïf. Cet objectif ne sera pas atteint dans limmédiat peut-être pas dans le cours ma vie. Il requerra la patience et la persistance. Mais maintenant,nous aussi, devons ignorer les voix qui nous disent que le monde ne peut pas changer. Nous devons insister, "oui, nous sommes capables."

 

Commentaire : Il est nécessaire de souligner de nouveaula portée historique de lengagement des Etats-Unis à promouvoir un monde sans armes nucléaires, et qui peut être seulement le monde de l'harmonie mondiale. Effectivement, cest un objectif à long terme de 20 à40 ans,mais qui commencemaintenant, en 2009. Beaucoup de voix ignorent le changement du monde parce que beaucoup de gens ne comprennent pas et ne voient pas le vecteur de ce changement aujourd'hui. Sile Président Obama définit ce vecteur comme l'harmonie mondiale,le nombre de voix ignorantes se réduira considérablement.

 

11. "Maintenant, permettez-moi de vous décrire la trajectoire que nous devons prendre. D'abord, les Etats-Unis prendront des mesures concrètes versun monde sans armes nucléaires. Afin de mettre fin à la pensée de la guerre froide, nous réduirons le rôle des armes nucléaires dans notre stratégie de sécurité nationale, et recommanderons aux autres de faire la même chose En vue de réduire nos ogives et stocks, nous allons négocier cette année un nouveau Traité stratégique de réduction des armes avec les Russes. Le Président Medvedev et moi avons commencé ce processus à Londres (le 1er avril), et rechercherons un nouvel accord dici la fin de cette année, ce qui est vraiment audacieux et nous engage légalement. Et ceci servira de point de départ pour d'autres étapes, et nous chercherons à inclure tous les états ayant des armes nucléaires dans cette initiative."

 

Commentaire : Les Etats-Unis veulent prendre des mesures spécifiques versun monde sans armes nucléaires, mais ilsréussiront à convaincre d'autres pays "à faire la même chose" seulement si la sincérité de ses intentions est rendue manifeste par des actions concrètes. Autrement, personne ne peut sérieusement croire que ces intentions sont consacrées à la paix et l'harmonie etne pas rechercher dans les actions des Etats-Unis un dangercaché, comme cest le cas actuellement. D'autres pays vont entièrement croire en les Etats-Unis seulement si l'Amérique reconnaît,en tant qu'objectif final,non national ni de sécurité commune (lOTAN) mais de sûreté globale sur base de l'harmonie internationale. Seulement les Etats-Unis, ayant en vue lharmoniemondiale etappuyés pardes étapes spécifiques, peuvent convaincre d'autres pays ayant des armes nucléaires à avoir confiance en eux et "faire la même chose "à toutes les étapes du long processus du désarmement nucléaire.

 

12. "En vue de réaliser linterdiction mondiale de l'essai nucléaire, mon administration recherchera immédiatement et agressivement la ratification du Traité d'interdiction totale d'essai par les Etats-Unis. Après plus de cinq décennies de pourparlers, il est temps dinterdire finalement l'essai darmes nucléaires Et pour détruire les blocs en besoin dune bombe, les Etats-Unis rechercheront un nouveau traité qui met visiblement fin à la production de matières fissiles destinées à l'utilisation dans des armes nucléaires. Si nous sommes sérieux au sujet d'arrêter la diffusion de ces armes, aussi pourrions nous mettre un terme à la production des matériaux donnantà la fabrication de ces armes. Cest la toute première étape."

 

Commentaire : Ces deux traités sont d'excellents exemples techniques de ce qui est nécessaire pour le désarmement nucléaire. Mais il reste malheureux qu'ils ne fassent aucune garantie que le processus de discussion ne sera pas étiré dans 50 ou même 500 années à venir. Ils sont nécessaires mais évidemment insuffisants pour permettre le désarmement nucléaire. Ce sont des mesures de restriction technique mais ne donnent pas de garantie sociale valable, sans laquelle aucun traité technique ne sera effectif même si il est adopté. Rien ne pourra interdire à n'importe quel état de créer l'arme de destruction massive dune classe non-nucléaire, etc. Par conséquent, si les Etats-Unis"sont sérieux sur l'arrêt de la diffusion de ces armes, ainsi donc nous (les Etats-Unis) devrions "offrir le Traité complet de l'harmonie mondiale comme garantie nécessaireet plateforme généralepour la sûreté du monde. L'harmonie mondiale,comme garantie nécessaire de la sécurité du monde,est concrétisée dans le droit international parle Principe de la transparence hégémonique de l'Etat (PTHE) [ 12 ]. De même que le concept de l'harmonie mondiale, le PTHE requiert la renonciation à la force et les menaces impliquant des armes de force. Le PTHE est un appel à une plus grande transparence à chaque niveau des relations internationales. Le PTHE est un principe pourle Traité de l'harmonie mondiale, qui devrait être adopté au sommet global sur le désarmement nucléaire en 2010 à l'initiative du gouvernement des Etats-Unis. Seulement le traité similaire servirade base efficace à l'approbation immédiate et l'exécution effective de tous les traités techniques du désarmement nucléaire et général.

 

13. "En second lieu, ensemble nous renforcerons le Traité de non-prolifération nucléaire comme base de la coopération. Le principe de base est claire: Les pays ayant des armes nucléaires vont désarmer, les pays sans armes nucléaires ne les acquerront pas, et tous les pays peuvent accéder à l'énergie nucléaire pacifique. En vue de renforcer le traité, nous devrions adopter plusieurs principes. Nous avons besoin de plus de ressources et d'autorité pour renforcer des inspections internationales. Nous avons besoin de vraies et immédiates conséquences (sanctions/menaces - AHG) pour des pays attrapés cassant les règles ou essayant de contourner le traité sans cause."

 

Commentaire : Le Traité de non-prolifération nucléaire ne peut pas servir de base à la coopération de paix internationale. Le Traité completde l'harmonie mondiale est la seule garantie absolue pour la sûreté et la paix du monde. Seulement le Traité de l'harmonie mondiale est susceptible de renforcer le Traité de non-prolifération nucléaire en vue de permettre l'exécution effective par tous les pays et déplacer son centre des inspections et des sanctions/menaces à la confiance mondiale et la coopération économique et sociale positive. (Les inspections et la punition pour les désobéissants font un arsenal vraiment insuffisant pour le désarmement nucléaire). Le Traité de l'harmonie mondiale définira la politique mondiale et les relations internationalespourtout le 21ème siècle. La Grande Charte de lHarmonie de lAHGélaborée par 43 co-auteurs en 2007 pourrait être le coeur de ce traité. Le Traité de l'harmonie mondiale, préparé par les Etats-Unis, trouverait immédiatement deux puissants partisans : La Chine, qui a proclaméqu'elle "établirait une société d'harmonie sociale"d'ici 2006, et l'Union Européenne, qui, pendant longtemps, a mis en place une ligue des nations sur une devise d'harmonie : "unité dans la diversité," qui datedAristote. Avec ces alliés,un tel traité recueillerait rapidement la reconnaissance mondiale et ouvrirait la voie politique pour un désarmement nucléaire complet.

 

14. "Et nous établirons un nouveau cadre de coopération nucléaire civile, y compris un stock international de carburant, de telle sorte que les pays puissent accéder à la puissance paisible sans augmentation des risques de prolifération. Ceci doit être le droit de chaque nation qui renonce aux armes nucléaires, particulièrement les pays en voie de développement qui rejoignent des programmes paisibles. Nous devons maîtriser la puissance de l'énergie nucléaire au nom de nos efforts en vue de combattre le changement climatique, et donner lopportunité de paix à tous."

 

Commentaire : Un nouveau cadre de coopération nucléaire civile sera, certainement,un stimulus positif important pour le désarmement nucléaire. De même, l'utilisation de l'énergie nucléaire pour la conservation du climat et le maintien de la paix au monde sont ses aspects positifs. Ces résultats positifs du désarmement nucléaire pourraient être étendus, par exemple, des fonds militairespourraient être concédésà la mise en place des équipements de l'éducationharmonieuse/ pour la paix, la construction des hôpitaux, des maisons et des routes en Afrique et les pays en voie de développement. Dautres résultats positifs similaires feront un système harmonieux plus large, qui trouvera la réflexion, la justification,et le développement dans le Traité de l'harmonie mondiale comme base nécessaire pour le désarmement nucléaire et généralau 21ème siècle. Par conséquent, ce traité sera non seulement la base, mais également le stimulus positif le plus attrayant du désarmement pour notre siècle qui fera son succès. L'humanité désarmera non seulement sous la pression de la crainte des armes mais également à la poursuite du bien commun du désarmement.

 

15. "Le monde doit se tenir ensemble pour empêcher la diffusion de ces armes. Cest maintenant le moment de la réponse mondiale forte,et la Corée du Nord doit savoir que le chemin à la sécurité et le respect ne viendra jamais des menaces et des armes illégales. Toutes les nations doivent venir ensemble en vue détablir un régime plus fort et global. Et cest pourquoi nous devons nous tenir cote à cote en vue de contraindre les Coréens du nord à changer le cours. L'Iran veut construire une arme nucléaire. Mon administration recherchera l'engagement avec l'Iran sur base des intérêts et le respect mutuels. Nous croyons au dialogue. Mais dans ce dialogue nous présenterons un choix clair. Nous voulons que l'Iran prenne sa place légitime au sein de la communauté des nations, politiquement et économiquement. Nous soutiendrons le droit de lIran à l'énergie nucléaire pacifique avec des inspections rigoureuses. Ou le gouvernement peut choisir l'isolement accrû, la pression internationale, et une course potentielle aux armements nucléaires dans la région qui augmentera l'insécurité pour tous."

 

Commentaire : Afin de faire"le monde s'est tenu ensemble" et"toutes les nations viennent ensemble "etse tiennent "côte à côte",la nouvelle valeur de consolidation de l'harmonie mondiale doitêtre acceptée. C'est acceptable et nécessaire pour toutes les nations en vue de leur survie, sécurité, paix,et prospérité. Ce serait lapprobation du Traité de lharmonie mondiale correspondante (voir ci-dessus). Le désarmement estun systèmequidiffère qualitativement de l'armement. Ainsi,le désarmement ne peut pas être atteint avec les mêmes instruments : pression, isolement, menaces, intimidation, blocus économique, embargo, exercices militaires, et ainsi de suite. Le désarmement exige une nouvelle valeur de consolidation de l'harmonie mondiale et une culture de paix relative pour la soutenir. La nouvelle culture de paix fait partie du Traité de lharmonie mondiale et le principe de transparence hégémonique de l'Etat (PTHE) [ 12 ]. Seulement cela peut convaincre toutes les nations sans exception, y compris la Corée du Nord et l'Iran, "à se tenir ensemble et côte à côte"avectoutes lesnations du monde.

 

16. "Ainsi, en conclusion, nous devons nous assurer que les terroristes n'acquièrent jamais une arme nucléaire. C'est la menace la plus immédiate et la plus extrême à la sécurité mondiale. Un terroriste avec une arme nucléaire pourrait faire la destruction massive. Al Qaeda a signalé qu'il cherche une bombe et quil n'aurait aucun problème à l'employer. Et nous savons qu'il y a du matériau nucléaire non protégé à travers le globe. Aujourd'hui alors j'annonce un nouvel effort international à bien garder tout le matériau nucléaire vulnérable à travers le monde pour quatre ans. Nous fixerons de nouvelles normes, étendrons notre coopération avec la Russie, établirons de nouveaux partenariats en vue davoir une emprise sur ces matériaux sensibles Nous devons également conjuguer nos efforts en vue de lutter contre les marchés noirs, détecter et arrêter des matériaux en transit, et user des moyens financiers en vue de déjouer ce commerce dangereux. Puisque cette menace perdurera, nous devrions venir ensemble pour orienter des efforts tels que l'Initiative de prolifération de la sécurité et l'initiative globale contre le terrorisme nucléaire dans des institutions internationales durables. Et nous commencerons par un sommet international sur la sécurité nucléaire que les Etats-Unis accueilleront l'année prochaine."

 

Commentaire : Toutes les quatre initiatives des Etats-Unis énumérées par le Président Obama sont certainement nécessaires et méritent l'appui du monde. Mais ces initiatives sont limitées parla sphère technique militaire; donc elles sont insuffisantes et à peine seront efficaces. Des sphères sociales, culturelles, et économiques sont exclues de ces initiativesquoiqu'il soit bien connuque le terrorismeaitdes racinesdans ces sphères. D'autre part, ces sphères font un terrain pour la coopération et l'union des nations. Le moyen de prévention du terrorisme le plus efficace, bien quà long terme, est léducation. Tout d'abord,sous sa forme moderne de l'éducation globale harmonieuse/ pour la paix, ce projet est préparé par les 80 co-auteurs de lAHG de 22 pays [ 1 3 ] et a été approuvé par le 18 eme congrès mondial des éducateurs pour la paix de l'AIEP tenu en Malaisie en 2008 [ 1 4 ]. Si les Etats-Unis,ainsi que les alliés,se préparent au programme du sommet international de 2010 qui est de construire 10, 000 écolesde l'éducation harmonieuse pour 500 à1, 500 élèves chacune, cest-à-dire de 5 à15 millions d'enfants, et 10 Académies de l'harmonie dans des pays tels que l'Afghanistan, le Pakistan, l'Irak, l'Iran, la Corée du Nord, la Palestine, la Somalie,et le Soudan,le niveau du terrorismesera considérablement abaissé en 10 à 15 ans. (Aucuneinitiative technique militaire ne donnera un effet semblable). Ce programme peut être intitulé : "harmonisation par l'éducationau lieu de la militarisation et le terrorisme." Le projet similaire a été créé au sein de lAHG [ 15 ]. Si nousajoutons à ce programme le Traité de lharmonie mondiale (voir ci-dessus) et le projet de l'Académie harmonieuse/Académie de la paix, que lAHG a soumis dans la lettre au Président Obama, et l'initiativedu nouveau mouvement international "pour la paix de l'harmonie mondiale",ainsi l'ordre du jour du sommet international de 2010 seraitplus arrondiet plus réussi. L'harmonie mondiale et l'éducation harmonieuse sont les meilleurs moyens de combattre le terrorisme et le prevenr et également rassembler toutes les nations dans des initiatives de paix. Le sommet international sur la sécurité nucléaire de 2010 sera bien plus efficace si le congrès international des O.N.Gs du monde consacré aux aspects sociaux, culturels,et économiques du désarmement nucléaire est organisé avant. Ce congrès, généralisant des résultats de 100 congrès antinucléaires précédents organisés dans différents pays, pourrait exprimer l'opinion de lasociété civile mondiale sur cette question courante.

 

17. "Il y a ceux qui doutent de la possibilité de la véritable coopération internationale, étant donné des différences inévitables parmi les nations. Et il y a ceux qui entendent parler d'un monde sans armes nucléaires et doutent de lintérêt de fixer un objectif qui semble difficile à réaliser."

 

Commentaire :Il est remarquable que le Président Obama revient à plusieurs reprises sur un problème de la coopération internationale et la possibilité du désarmement nucléaire. C'est parce qu'il est lié à la question principale de la garantie universelle, quipeut à elle seule servir de base à la "véritablecoopération internationale" dont le monde n'a jamais vu de semblable. Le problèmeest quel'arme nucléaireest venue de la civilisation industrielleavec sapensée correspondante. Comme le grand physicien et philosophe Albert Einstein a dit, des "problèmes ne peuvent pas être résolus par le même niveaude pensée qui les a créés."Par conséquent,en vue de résoudre le problème de l'arme nucléaire et atteindre le désarmement nucléaire,cest probablement seulementle niveau de la civilisation harmonieuse etsapensée correspondante, qui sontau centre du concept scientifique de l'harmonie mondiale. Au niveau industriel,les différences entre les nations sont des obstacles insurmontables, et le désarmement nucléaire de même que la véritable coopération internationale semblent absolument impossibles. C'est vrai. D'ici tant de personnes en douteviventdansune société industrielle. Ces personnes se dénomment "réalistes."Mais c'estun réalisme de suicide.Par conséquent, si le Président Obama parle du désarmement nucléaire, il devrait également parlerde l'harmonie mondiale, de la civilisation harmonieuse,et de la pensée harmonieuse en guise de garantie nécessaire pour le désarmement et la base de la véritable coopération.C'est parce que, sans harmonie mondiale, le désarmement nucléairesera absolument impossible.

 

18. "Lorsque les nations et les peuples se permettent d'être identifiés par leurs différences, le fossé entre eux s'élargit. Quand nous ne recherchons pas la paix, alors elle reste pour toujours au delà de notre emprise. Nous reconnaissons le chemin lorsque nous préférons la crainte à l'espoir. Dénoncer ou écarter un appel pour la coopération est une chose facile mais aussi lâche à faire. C'est de cette manière que les guerres commencent. Cest là où le progrès humain prend fin."

 

Commentaire : Le Président Obama exprime ouvertement la nature dramatique de la culture de pensée industrielle et la culture de paix correspondante, qui est impuissante face aux différences, dans l'accomplissement de la paix, en vue de surmonterla crainte par lespoir,prévenirdes guerres et mettre fin au progrès humain. Ainsi le Président Obama n'a pas mentionné la culture de paix dans son discours. Tous les problèmes énumérés, y compris le désarmement nucléaire, "restent pour toujours au delà de notre emprise"dans cette culture ; ils sont inaccessibles et ne peuvent pas être résolus. Ces problèmes sont accessibles et résolus par la pensée et la culture dun autre nouveau niveau : la culture de paix harmonieuse. Cette culturese construit sur le principe : "situ veux la paix, crées l'harmonie" ou "la paixpar (de, dans) l'harmonie"de quatre classes de sphère de la population. Cette culture trouve en harmonie la valeur générale et plus haute pour tous les peuples et toutes les nations sans exception. En lui,les différences se transforment dun obstacle et une source de division en une source d'association et enrichissement mutuel. De plus, les différences des nations et des peuples sont scientifiquement généralisées dans le concept de quatre classes de sphèrede la population [ 16 ]. Cesclasses sont harmonieuses par la nature sociale. Elles excluent n'importe quel antagonisme parmi elles-mêmes, donnant à "la véritable coopération"à tous les niveaux. Si les Etats-Unis souhaitent être des leaders du désarmement nucléaire, ils devraient devenir des leaders de l'harmonie mondiale, la culture de paix harmonieuse, léducation harmonieuse ettous les sujets relatifs à l'harmonie. Seulement dans cette culture, est- il possible de comprendre et accepter qu'il soit possible de se déplacer non seulement du capitalisme à l'harmonie,comme la fait l'Union Européenne,mais aussi du communisme et la culture traditionnelle de l'harmonie,commela Chine, la Corée du Nord, le Cuba et d'autres pays peuvent faire. Lharmonie peut aussi changer non seulement en christianisme mais également en Islam commeil a été le cas à Tunis, en Malaisie,et d'autres pays, etcomme cela se peut en Iran, en Iraq, en Afghanistan, et en Somalie. Les Etats-Unis o­nt choisi lharmonie par le désarmement nucléaire. La Russieira à l'harmoniepar sobornost. Chaque pays choisira sa manière vers l'harmonie. Seulement sur ce terrain culturel,les Etats-Unis peuvent réussir dans leur mission historique de leader du désarmement nucléaire. Seulement sur ce terrain,les Etats-Unis convaincront toutes les nations pour croire en eux.

 

19. "Il y a la violence et l'injustice au monde qui doivent être confrontés. Nous devons les confronter non par division mais par union comme des nations libres, comme peuple libre. Je sais qu'un appel aux armes peut remuer lesprit des hommes et des femmes plus qu'un appel à leur abandon. Mais c'est pourquoi les voix pour la paix et le progrès doivent être élevées ensemble."

 

Commentaire : Tel que le montre l'histoire, la liberté,la culture de paix traditionnelle,et l'éducation pour la paix sont incapables de confronter la violence et l'injustice au monde et faire également un appel au désarmement comme priorité.Quelle force d'union espère le Président Obamalorsquil dit : " les voix pour la paix et le progrès doivent être élevées ensemble?"Que signifie "ensemble"? Sur quelle base est"ensemble " ? Ces questions demeurent sans réponse dans sa conception du désarmement nucléaire. La réponse peut seulement être reçue à un autre niveau des positions d'une nouvelle valeur de l'harmonie mondiale. Seulement de cetteautreposition,un appel à désarmer seraplus fort "dans lesprit des hommes et des femmes"qu'un appel aux armes. En conséquence,nous répéterons une conclusion inévitable : Si les Etats-Unis souhaitent être le leader du désarmement nucléaire ils devraient devenir le leader de l'harmonie mondiale, la culture de paix harmonieuse,et l'éducation harmonieuse.Les voix pour la paix et le progrès seront élevées ensemble "seulement par l'harmonie, parce que l'harmonie unira toutes les personnes car c'est la source de la paix, le progrès,et la justice.

 

20. "Le destin humain sera ce que nous faisons de lui. Réparons nos divisions, construisons sur notre espoir, acceptons notre responsabilité de laisser ce monde plus prospère et plus paisible que nous l'avons trouvé. Ensemble nous pouvons le faire."

 

Commentaire : Loptimisme du Président Obama nous inspire et nous le partageons. Mais il peut nous convaincre si tous ses grands changements seront guidés par le changement de valeur : transition de la priorité de la liberté à la priorité de l'harmonie mondiale. Puis,nousrendrons ensemble le destin humain harmonieux et nous léguerons ce monde à nos enfants et petits-enfants incomparablement plus prospère et absolument paisible. Ensemble, nous pouvons le faire si nous reconnaissons lharmonie mondiale et construisons là-dessus comme sur une fondation générale.

 

3. Résultat : Désarmement nucléaire comme tournant inévitable à l'harmonie mondiale

Les idées du discours du Président Obamasont concentrées sur la transition de valeur de la liberté à l'harmonie ou l'harmonie par la liberté. Cette transition constitue le centre du concept américainde désarmement nucléaire malgré le fait que le terme "harmonie"n'y est jamais mentionné. Cependant,le système et le caractère universel de désarmement, ses liens avec toutes les sphères de la société globale,etla possibilité de son accomplissement seulement à un nouveau niveau de pensée etde valeur prioritairetoute cette logique de "fer" du désarmement nucléaire conduit à l'harmonie mondiale avec nécessité. Par conséquent, le désarmement nucléaire est un tournant inévitable en vue de changer l'harmonie mondiale pour les Etats-Unis et le monde.

 

La liberté était, est,et demeurera une valeur grande et impérissable. Lhistoire des derniers siècles a démontré quela libertéest nécessaire et que la vie humaine digne est impossible sans elle. Mais la liberté a épuiséson urgence historique et semble maintenantinsuffisante pour la modernité.La liberténe peut pas arrêter, résoudre,et surmonter la croissancedes problèmes et des dangers globaux qui menacentde détruire l'humanité.La liberténa pas pu empêcher la violence et l'injustice des derniers siècles. La liberté n'inspire plus les gens. Premièrement, les gens possèdent la liberté danspratiquementchaque pays mais, deuxièmement,la libertése tourne plus souvent à la liberté négative de violence, de crime, de terreur,etde guerre.La liberté a fait chuter l'humanité jusqu'à la liberté de suicide dans la guerre nucléaire ou dans la crise globale du système de léconomie, les finances, la politique, lécologie, la conscience, la morale, l'éducation, les mass médias, l'état et d'autres institutions roulés dans la corruption, la criminalité et la négligence des intérêts de la population.

 

Dans la crise globale du système, la libertéest menacée par deux principaux dangers : la pauvreté sous ses diverses formesde faim, de manque dabri, d'analphabétisme,et de violation d'autres droits humains fondamentaux, et de richesse excessive, qui peuvent être appelés "un camp d'or." La liberté ne peut passe tirer de ces dangers.

 

Par conséquent, seulement l'harmonie peut garder la liberté comme élément interne nécessaire. La liberté divise les différences et créesouvent l'hostilité ; ellene permet pasaux peuples de s'unir. L'harmonie unit les différences, fait la paix, l'amitié et la confrérie. L'harmonie est non seulement plus large,mais aussi est plus puissante que la liberté. Ce n'est pas seulementune valeur, mais également une sciencedontla liberté manque. Une science de l'harmonie est la Tetrasociologie [ 1 7 ]. Les détails sur la question de transition moderne de la liberté à l'harmonie est considérée dans la section spéciale du projet académique de lAHG [1 8]. L'harmonie mondiale devientune valeur prioritaire de lépoque nouvelle et harmonieuse de l'humanité. Le concept américain de désarmement nucléaire est sa première étape et marque qui définissent son importance universelle et sa signification historique.

 

4. Les conclusions de base du rapport de la FSA et le CDRN : "de la Contre-force à la dissuasion minimale - une nouvelle politique nucléaire vers lélimination des armes nucléaires" [ 1 9 ]

 

La Fédération des Scientifiques Américains (FSA) et le Conseil de la Défense des Ressources Naturelles (CDRN) o­nt publié un rapport lançant un appel pour les changements fondamentaux dans le plan de guerre nucléaire des Etats-Unis. Le Président Obama l'a annoncé le 5 avril 2009à Prague. Ce rapport montre lidée du Président sur la nécessité du désarmement nucléaire en ce sens que le potentiel nucléaire des Etats-Unis est non seulement inutile mais aussi dangereux pour l'Amérique. Par conséquent, ce rapport estime que l'initiative nucléaire américaine est méritée comme changement de lépoque de l'humanité vers un monde de l'harmonie globale sans arme nucléaire.

 

Ce rapport concerne seulement des aspects techniques militaires du désarmement nucléaire ; donc nous serons limités à l'analyse succincte de ses conclusions de base. Le rapport est préparé comme justification scientifique et technique de l'initiative américaine de zéro nucléaire. Il est brièvement présenté dans le communiqué de presse suivant[ 20 ] :

 

"A Prague, le Président Barack Obama a plaidé pour un monde sans armes nucléaires. Aujourd'hui (le 8 avril), la Fédération des Scientifiques Américains (FSA) et le Conseil de la Défense des Ressources Naturelles (CDRN) o­nt publié un rapport réclamant des changements fondamentaux à la planification de guerre nucléaire des Etats-Unis, une chose si essentielle à la réalisation de plus petits arsenaux nucléaires.

 

"De la contre-force à la dissuasion minimale- une nouvelle politique nucléaire vers lélimination des armes nucléaires" appelle à abandonner pour cinq décennies la mission centrale des forces nucléaires des Etats-Unis, qui a été et continue dêtre "la countre-force," la capacité des forces des Etats-Unis de détruire les forces militaires ennemies,ses armes, ses équipements de commande et de contrôle et ses chefs principaux.

 

"La raison actuelle de maintenir un arsenal des armes nucléaires n'existe plus, " a dit Ivan Oelrich, Vice-président du programme stratégique de sécurité à FSA et lun des auteurs du rapport, "et en vue de la future réduction du nombre d'armes, nous devons éliminer les missions qui leur sont assignées."

 

La mission nucléaire découle des directives et des conseils donnés par le président, à travers le Secrétaire de la défenseet les Chefs détat major, en vue de la commande stratégique où elle est mise en application dans des plans de guerre raffinés. Le rapport lance un appel à lélimination de toutes les missions des forces nucléaires.

 

Le Président Obama a déjà fait le premier pas en énonçant l'engagement de l'Amérique à un monde sans armes nucléaires," a dit Robert S. Norris, associé de recherche supérieur au sein du Conseil de la Défense des Ressources Naturelles et co-auteur du rapport. "Nous présentons des changements radicaux requis dans les politiques des Etats-Unis en vue de faire du désarmement une réalité."

 

La mission unique est la dissuasion, étroitement définie, pour signifier la capacité certaine dexercer des représailles si n'importe quelle nation osait utiliser les armes nucléaires contre les Etats-Unis ou certains alliés.

 

"Sous la dissuasion minimale, toutes les conditions pour les planificateurs de guerre de profiter dun échange nucléaire ou limiter les dommages disparaîtront, laissant seulement en place la mission la plus fondamentale d'une réplique de représailles sûre," a dit Hans Kristensen, directeur du projet de l'information nucléaire au sein de la FSA et co-auteur du rapport.

 

Le rapport fait ces remarques principales :

 

* La doctrine nucléaire actuelle est un objet de la guerre froide qui doit fondamentalement changer. La mission de contre-force, et tout ce qui lui est assorti, devraient être explicitement et publiquement abandonnés et remplacés par une doctrine beaucoup moins ambitieuse et qualitativement différente.

 

* La mission minimale de dissuasion devrait être adoptée comme étape transitoire vers larme nucléaire zéro.

 

* Le président doit être constamment engagé à cette transformation avec des instructions spécifiques et directes aux bureaucraties de sécurité nationale. Autrement, des intentions présidentielles peuvent être cooptées et répandues.

 

* Une fois formulé, le président annoncerait publiquement le rôle autre des armes nucléaires et de nouveaux types de cibles.

 

* Sous la direction des Etats-Unis,le processus devrait mener à l'engagement des autres puissances nucléaires versun objectif global d'abolition.

 

* La nouvelle stratégie peut être effectuée avec des armes dans l'actuel arsenal. Pas de nouvelles armes à fabriquer ni de nouveau complexe étendu à créer."

 

Ces points sont importants et nécessaires,mais aussi ils ne cèdent pas la place aux cadres militaire-techniques, comme la énoncé le discours du Président Obama à Prague. Ci-dessus,nous avons formulé des ajouts sociaux, culturels,et économiques nécessaires, qui, dans une mesure égale,concernent le rapport présenté. Son contenu pourrait être ajouté dans des sections/thèmes suivants :

 

 

1. Les classes de sphère de la population comme acteurs et garants de l'harmonie nationale et mondiale : Létude sociologique des classes de sphère et leur dynamique aux Etats-Unis, la Russie, la Chine, lInde, le Japon,etlUnion Européennependant 50 ans. (Cette étude, qui est effectuée partiellement pour la Russie, sera la nouvelle preuve empirique puissante de la théorie scientifique des classes de sphère de la population comme acteurs de l'harmonie nationale et mondiale et garants de la paix et le désarmement. Cette étude pourra se faire en un an par une équipede scientifiques internationaux (15 à20 sociologues) sous l'égide de la FSA et l'Association Américaine de Sociologues).

2. Changement global vers l'harmonie depuis 1990 après leffondrement de l'URSS et du socialisme

3. La tendance de l'harmonisation mondiale depuis 1990 jusqu'aujourdhui : lUnion Européenne, la Chine,et d'autres pays

4. La tendance de l'harmonisation aux Etats-Unis : 13 villes dénommées Harmonie [ 21 ], 14 écoles d'harmonie au Texas et en Louisiane[ 22 ], festival annuel de l'harmonie en Californie[ 2 3 ], etd'autres.

5. Culture de paix harmonieuse : théorie et logique de l'harmonie mondiale par un prisme de désarmement nucléaire

6. Le Traité complet de l'harmonie mondiale comme garantie absolue de la sûreté et la paix du monde

7.Le programme économique de construction de 10.000 écoles de l'éducation harmonieuse et 10 académies de l'harmonie en Afghanistan, au Pakistan, en Irak, en Iran, en Corée du nord, en Palestine, en Somalie, au Soudan, au Congo, au Rwanda, et en Ouganda : "harmonisation par l'éducation au lieu de la militarisation et le terrorisme."

8. Création des académies de lHarmonie mondiale/de paix aux les Etats-Unis [ 2 4 ], la Russie, la Chine, l'Inde,et l'Union Européenne.

9. Création du Mouvement International de la Paixpour la paix de l'harmonie mondiale

10. Une sériede 100 congrès antinucléairesinternationaux.

1 1. Le congrès des O.N.Gs du monde consacré aux aspects sociaux, culturels, et économiques du désarmement nucléaire avant le sommet global sur le désarmement nucléaire en 2010.

 

LAHG a des projets et du travail en courspratiquement dans toutes les sections énumérées, qui o­nt pu être développées au sein de lASF et publiés ou rendus disponiblesen ajouts à ce rapport ou commerapport indépendantlié au premier. Cet ajout ferait la base sociale, culturelle (y compris la valeur), et économique de la conception américaine du désarmement nucléaire quila renforcera essentiellement et lui conféra la meilleure compréhension, lidentification,et le prestige dans le monde. Cet ajout du déploiement des changements sociaux, culturels,et économiques positifs en vue de l'harmonisation globalepermettraà l'humanitéd'entrer dans la conception du zéro nucléairegrandement inspirée de lidée de Martin Luther King : "Nous devons déplacer la course aux armes à une course de paix."Construire des écoles et des académies de l'éducation harmonieuse, des centres de l'harmonisation psychologique et économique, organiser des concours d'harmonie et des festivals dans le monde entier sur lobjectif du désarmement nucléaire deviendront des activités "de course à la paix" de l'époque.Ce sera lalternative la plus efficace, stimulante,et attrayante à la course aux armements.

 

Il est possible de mettre en action les sections énumérées (projets) sous l'égide de la FSA et dans ses deux secteurs de programmes : Les technologies d'apprentissage et la sécurité stratégique pourraient être crééespardes équipes de conception correspondantes de 20 à30 experts internationaux, dont la moitié des experts de lAHG et la moitié des scientifiques de la FSA. Vu le caractère stratégique et à long terme des études et des travaux de conception sur l'harmonie mondiale en liaison avec le désarmement nucléaire, la meilleure variante serait la créationau sein de la FSA d'un quatrième nouveau secteur de programme : La Stratégie de lharmonie mondiale de 20 à30 experts internationaux de lAHG et la FSA. Les sujets approximatifs de ce secteur de programme de la FSA sont définis ci-dessus dans les 11 thèmes énumérés.

 

5. Importance du désarmement nucléaire au changement qualitatif du mouvement mondial de paix sur base de l'harmonie mondiale

 

Il est actuellement difficile destimer complètement limportance du concept américainde zéro nucléaire en raison de son échelle. Par conséquent,nous limiterons sa valeur au mouvement mondial des défenseurs de la paix, qui se dégénère et devient dépassé en la qualité traditionnelle qui a trouvé la réflexion dans le conflit réel du Conseil Mondial de sécurité (CMS) [ 2 5 ] après l'effondrement de l'URSS. LAHG voit la valeur historique de l'initiative américaine dans les orientations d'impact suivantes:

1. Le concept américain de désarmement nucléaire, dont lobjectif et la garantie est lharmonie mondiale, a pris une place d'avant-garde dans le mouvement international pour la paix, la culture de paix,et l'éducation de paix. Par conséquent,il devientle sujet le plus réel d'étudeet de discussion pour toutes les organisations pacifiques du monde, et égalementdanstoutes les écoles et d'autres établissements éducatifs du monde.

2. Ce conceptmérite la discussion dans une série dau moins 100 congrès antinucléaires internationaux. LAHG suppose organiser le premier congrès sur le thème : "Initiative du désarmement nucléaire des Etats-Unis et la Russie : Changement rotatif à la paix du monde et l'harmonie mondiale", à St. Petersburgdu 18-20 octobre 2009. LAHG,ainsi que les membres collectifs,peuvent organiser une série de 100 congrès similaires dans d'autres pays : La France, le Japon, l'Argentine, le Canada, la Chine, l'Inde, l'Israël, l'Iran, l'Irak, l'Afghanistan, et le Pakistan, les pays africains et d'autres continents, certainement, sous condition de leur financement par le côté américain.

3. Le concept de désarmement nucléaire propose au Conseil Mondial de Sécurité la question de sa renaissance sur une base qualitativement nouvelle de l'harmonie mondiale commesource de la paix mondiale et plus haute garantie du désarmement nucléaire et tout autre. À cet égard, il est avantageux de changer le titre du mouvement : "pour la paix de l'harmonie" ou "pour la paix du monde de l'harmonie mondiale".Un tel changement au sein du mouvement pour la paixsera apaisant et efficace, adéquat à de nouvelles réalités du 21ème siècle. Seulement un tel changement permettra au CMS de monter à un niveau moderne et devenir le centre global pour toutes les organisations pacifistes du monde.

4. L'initiative nucléaire est non seulement un triomphe historique des Etats-Uniset de la Russie mais égalementun travail énormepourtoutes les nations du monde et la société civile pour quelques décennies à avenir. Seulement l'effort conjoint des gouvernements et la société civile mondiale, travaillantsur la base générale de l'harmonie mondiale,fera le succès du désarmement nucléaireet, de plus,le désarmement général. Il libérera l'humanité des guerres et promouvoira la paix harmonieuse indestructible sur la terre.

 

Le concept américainest l'excellente chance du monde d'unirtous les conciliateurs sur base de l'harmonie mondiale. Juste comme une mère donne naissance à la civilisationharmonieuseau 21ème siècle, nous sommes des accoucheursde la difficile mais grandiosenaissance de lharmonie mondiale.

 

Publié par Robert Weir, écrivain, Etats-Unis, le 12 juillet2009

------------------------------------------------------------------------------------------

 

1.http :// www. peacefromharmony. org / ? chat = en _ c et clef = 2

2.http://www.peacefromharmony.org

3.Leo Semashko.La Tetrasociologie : Réponses aux défis. Université polytechnique de l'état de St.Petersburg (en russe et en anglais), 2002, 158 p. :

  http://www.peacefromharmony.org/?cat=en_c&key=145

4.Grande Charte de lHarmonie pour une civilisation de l'information : Vers la justice sociale et la paix globale, par Leo Semashko avec 42 co-auteurs de 16 pays en 7 langues, Lita, 2007, 228 p.

http://www.peacefromharmony.org/?cat=en_c&key=3

5.http://www.whitehouse.gov/the_press_office/Joint-Statement-by-Dmitriy-A-Medvedev-and-Barack-Obama/

6.Terrence Paupp, Le futur des relations globales : Effritement des murs, Régions émergentes ---Palgrave/Macmillan, 20009

7.Remarques par le Président Obama sur lélimination des armes nucléaires. Prague, République Tchèque, Place De Hradcany, le 5 avril 2009http://www.whitehouse.gov/the_press_office/Remarks-By-President-Barack-Obama-In-Prague-As-Delivered/

8.De la contre-force à la dissuasion minimale - une nouvelle politique nucléaire vers lélimination des armes nucléaires, par Hans M. Kristensen, FSA ; Robert S. Norris, NRDC ; et ; Ivan Oelrich, FSA ; Numéro occasionnel 7, Avril 2009 :

http://www.fas.org/programs/ssp/nukes/doctrine/targeting.pdf

9.Grande Charte de lHarmonie pour une civilisation de l'information :

 http://www.peacefromharmony.org/?cat=en_c&key=3

10.Ernesto Kahan et Taki Yuriko. Génocide. Tokyo, 2006

11.http://www.peacefromharmony.org/?cat=en_c&key=371

12.Terrence E. Paupp.Le futur des relations globales : Effritement des murs, Régions émergentes, Palgrave-Macmillan, 2009

13.Académie de lHarmonie mondiale /de paix et éducation harmonieuse générale dans une société de l'information, par Leo Semashko avec 64 co-auteurs de 20 pays, en 2 langues. St. Petersburg, Russie, "LITA", 2008, pages 104.http://peacefromharmony.org/?cat=en_c&key=277

14.Résolutions du 18ème congrès de paix du monde d'IAEWP : Kuala Lumpur, Malaisie, 29-31 octobre, 2008 :http://www.peacefromharmony.org/?cat=en_c&key=355

15.RussieGéorgie : Harmonisation par l'éducation au lieu de la militarisation, par Dr Leo Semashko avec 69 collaborateurs de 22 pays, 2008 :

 http://www.peacefromharmony.org/?cat=en_c&key=337

16.Leo Semashko. Tetrasociologie : Réponses aux défis :

 http://www.peacefromharmony.org/?cat=en_c&key=145

17.http://www.peacefromharmony.org/?cat=en_c&key=145

18.Académie de lHarmonie mondiale /de paix et éducation harmonieuse générale dans une société de l'information, pages 24-29.http://peacefromharmony.org/?cat=en_c&key=277

19.De la contre-force à la dissuasion minimale - une nouvelle politique nucléaire vers lélimination des armes nucléaires, par Hans M. Kristensen, FSA ; Robert S. Norris, NRDC ; et ; Ivan Oelrich, FSA ; Numéro occasionnel 7, avril 2009 :

 http://www.fas.org/programs/ssp/nukes/doctrine/targeting.pdf

20.Le nouveau rapport recommande la politique nucléaire vers le désarmement nucléaire par Monica Amarelo :http://www.fas.org/press/news/2009/apr_newreport.html

21.http://en.wikipedia.org/wiki/Harmony_(disambiguation)

22.14 "Académies de Science de l'harmonie" ou "Ecoles dharmonie" au Texas et en Louisianehttp://en.wikipedia.org/wiki/Harmony_Science_Academy

23.http://www.harmonyfestival.com,

24.Concurrence-association de deux projets académiques: National (Etats-Unis) et global (AHG), par Leo Semashko avec 30 co-auteurs de lAHG de 16 pays, 2009 :

 http://www.peacefromharmony.org/?cat=ru_c&key=383

25.Conseil Mondial de Sécurité, Wikipedia : http://en.wikipedia.org/wiki/World_Peace_Council ;http://www.wpc-in.org

 

La traduction en français: Heli Habyarimana, le Ruanda, le 22 octobre 2009



Up
© Website author: Leo Semashko, 2005; © designed by Roman Snitko, 2005